Les rythmes scolaires en question

Les évolutions des rythmes scolaires à travers les époques

Depuis pas mal d’années, les rythmes scolaires ont évolué et cela a commencé au début des années 1980. A cette époque, les instituteurs se sont rendus compte de la longueur des vacances d’été ainsi que des journées d’école pour les élèves et ont donc décidé de mettre en œuvre une nouvelle approche quant aux rythmes scolaires. Il était question d’allonger l’année scolaire des élèves et de mettre en place une planification pluriannuelle. L’allongement de l’année scolaire était passé de 35 semaines à 36 semaines, tandis que l’allègement de la charge de travail horaire quotidienne ou encore hebdomadaire était réduit, c’est-à-dire qu’au lieu de 60 minutes, c’est passé à 45 minutes, ce qui fait une demi-heure en moins par jour équivaut à deux ou trois heures de moins par semaine. L’évolution des rythmes scolaires a montré peu après, voire jusqu’au jour d’aujourd’hui, la réduction des vacances intermédiaires, l’aménagement du temps scolaire qui favorise l’accès aux activités culturelles et sportives des élèves.

evolution-des-rythmes-scolaires.jpg

Le débat actuel sur les nouveaux rythmes scolaires

Dans le cadre des réformes de l’éducation nationale, l’évolution des rythmes scolaires n’a pas toujours été appréciée par la majorité des instituteurs. Le débat sur les rythmes scolaires commençait déjà dans les années 1980 à la suite du développement de la chronobiologie. Le plus marquant était quand la réforme des rythmes scolaires annonçait pour la rentrée 2013 en classe primaire, l’ajout d’une demi-journée d’école et la durée de 5h30 de cours par jour au maximum. La communauté éducative s’y opposait, et une grève a même rassemblé plus de 90% des enseignants des écoles parisiennes. Le but étant d’avoir un bon résultat sur la réussite scolaire des élèves, mais le débat portant notamment sur les avantages des nouvelles réformes appliquées ne semble pas donner un terrain d’entente allant résolument dans le sens de l’égalisation des conditions de l’enseignement scolaire. Pour certains, les nouvelles réformes sont incontournables tandis que pour d’autres elles sont aberrantes. La question qui se pose est de savoir si la réussite des élèves dépend forcément des nouveaux rythmes scolaires.

les-oppositions-face-aux-nouveaux-rythmes-scolaires.jpg